Mon investissement dans le vin, 3 ans après

29 juin 2016
PAR NICOLAS PEYCRU

En 2013, j’écrivais un article pour vous présenter ma cave à vin personnelle et les choix de mon investissement dans l’or rouge. 3 ans après, les bouteilles n’ont toujours pas été débouchées mais elles ont offert une performance très intéressante.

Retour sur ma cave personnelle de Grand Cru Bordelais

Mon investissement dans le vin a donc commencé il y a déjà trois ans. A l’époque, j’ai décidé de commencer assez modestement et j’ai donc acheté 12 bouteilles de Château Angelus 2008, un Grand Cru Saint-Emilion. Les Grands Crus Bordelais étant connus et reconnus dans le monde entier, j’ai privilégié le Saint-Emilion qui présente une meilleure liquidité en cas de revente.

J’ai profité d’un bon plan de Patriwine qui proposait une cinquantaine de caisses de Château  Angélus qui venait d’être classé Grand Cru A. Je ne regrette pas d’avoir saisi l’occasion.

Après 3 mois j’étais déjà assez satisfait puisque ma cave affichait une performance de près de 12%. Aujourd’hui, mon investissement a dépassé les 40% de rendement !

J’ai acheté 12 bouteilles pour  2 668€. Elles en valent actuellement 3 744€, plutôt pas mal pour une cave n’est-ce pas ?

Mon investissement dans le vin, 3 ans après

Pourquoi investir dans le vin ?

Haut-Brion, Mouton Rothschild, Angélus, ça vous parle ? Ces grands vins sont cotés au Liv-Ex, l’indice de référence sur le marché du vin. Le Liv-Ex gagne plus de 10% par an depuis la fin des années 1990. C’est un indice bien moins volatil que le CAC40 mais qui présente des rendements très intéressants puisqu’il ne suit pas les indices boursiers et ne semble donc pas affecté par les crises financières.

Le vin est donc un placement stable qui vous permet en plus de diversifier votre portefeuille. La clientèle étrangère est de plus en plus demandeuse de bon vin, notamment les chinois et les brésiliens. Le marché explose et la production qui reste limitée participe à l’envolée des cours du vin. Le tout est de savoir saisir les bonnes occasions et avoir la chance de tomber sur des bonnes cuvées.

Patriwine, un expert pour votre investissement dans le vin

Comme vous probablement, si je sais apprécier un bon vin, ça n’en fait pas de moi un expert absolu. Je suis pour ma part satisfait d’être passé par Patriwine qui m’a fait profiter de ses conseils et d’offres intéressantes. Leur interface est facile d’utilisation et rend l’achat de bouteilles au bon potentiel accessible aux particuliers. Patriwine s’occupe même du stockage et de la revente.

N’attendez plus, le vin reste un bon placement si vous désirez avoir des actifs tangibles et réaliser un investissement à moyen terme. Une dernière remarque, ce type d’actif n’est pas aussi liquide qu’action par exemple. Cela peut prendre du temps mais surtout il est préférable de sortir au moment où l’opérateur vous y invite car à son niveau il va vendre plusieurs caisses donc sur un volume d’une transaction habituelle entre professionnels. Ce type de transaction s’effectue au prix de la cote. Par contre, si vous vendez seul de votre côté la caisse, vous aurez mécaniquement une décote en temps que particulier qui oscille entre 20% et 40%. Comptez sur une détention de 5-8 ans.

Auteur – Nicolas Peycru

Pas de compte ?

Enregistrez-vous