Par Nicolas // Vin

Investir dans une cave à vin, malin ?

6 commentaires

investir cave à vinAlors que les indices boursiers et les placements dans l’immobilier tendent à s’essouffler ces dernières années, le placement dans le domaine du vin a le vent en poupe. Retour sur ce phénomène et sur les enjeux d’un investissement rentable.

Le vin, un actif anti-crise?

Avec la crise économique, les indices boursiers n’attirent plus les personnes qui souhaitent placer leur argent. En effet, les marchés sont trop volatils et certaines fortunes ont perdu beaucoup en procédant de la sorte. Les autres formes de placement montrent aussi des signes de faiblesse, comme l’immobilier, rongé par les bulles spéculatives. Reste le vin, dont l’indice Liv-100 Ex qui le représente à la bourse a gagné près de 50 % sur deux années. Et pour cause, la demande de vin a explosé ces derniers temps avec les nombreuses personnes qui font fortune dans les pays en développement. Ces « nouveaux riches » entendent profiter des bienfaits de ce breuvage délicat, pour le plus grand plaisir des distributeurs qui trouvent là de nouveaux débouchés. Les investisseurs ont donc bien compris cet enjeu crucial et financent les producteurs de différentes manières.

Comment investir dans le vin?

Certes investir dans le vin paraît rentable, mais comment réaliser un investissement dans le vin? Les formes que peut revêtir ce placement dans l ’« or rouge » sont multiples. Se constituer une cave à vins est un premier pas. Il reste toutefois un obstacle de taille, il faut avoir le temps de s’en occuper et de la commercialiser. Pour ceux qui souhaitent investir sans s’impliquer, il existe de nouvelles formules collectives d’investissement. Les « caves patrimoniales » permettent de déléguer les tâches liées à la production et à la distribution du vin à un professionnel. Quand on fait appel à un expert, c’est la garantie de proposer du vin de qualité pour un produit qui se veut « de luxe ». Pour un ticket d’entrée aux alentours de 10 000 €, la cave patrimoniale est une solution clé en main qui facilite la tâche aux investisseurs. On trouve de nombreux sites sur la toile qui prennent en charge ce concept, mais ils empochent toutefois une commission au passage. Une autre alternative serait de recourir à des fonds de pension spécialisés en la matière. Les droits d’entrée sont plus élevés mais le prêteur de fonds est totalement dédouané. Pas de responsabilité, ni de contrainte puisque le fonds de pension s’occupe de tous les aspects liés à la gestion financière des parts de l’investisseur.

Investir dans une cave à vin, un bon plan?

L’investissement dans le vin est donc un placement rentable dans lequel les prêteurs seront forcément rétribués au vue des débouchés qui s’esquissent. Il n’existe pas de contraintes à priori, si ce n’est celle du choix du type de placement. A mon niveau, je suis en train d’analyser dans le détail un investissement dans une cave patrimoniale chez Patriwine. Je vous donnerai mes conclusions d’ici quelques semaines. Si vous souhaitez plus d’informations, contactez moi.

Auteur – Nicolas Peycru

Investir dans une cave à vin

6 réponses à Investir dans une cave à vin, malin ?

  1. Arthur Generand dit :

    Bonjour

    Pourquoi votre choix s’ est-il sur Patriwine, et non pas sur Cavissima ou EML index?

    Avec mes remerciements
    Cordialement
    Arthur Generand

    • Nicolas dit :

      La raison est assez simple, j’ai eu l’occasion de rencontrer le dirigeant de Patriwine qui m’a convaincu de ses compétences. Je vais creuser du côté de Cavissima ou EML

      • arthur generand dit :

        Merci
        Je viens d´investir dans le vin avec Patriwine. Mon choix s´est oriente vers ce site, car a la revente il n´y a pas de frais de comission apres une annee de garde.
        Je serais tres interesse de connaitre votre feedback sur les autres sites cites plus haut.

        que pensez vous egalement de l´investissement dans l´Art pour diversiifer son patrimoine?

        avec mes remerciements
        Cdlt
        Arthur

        • Nicolas dit :

          Bonjour Arthur,
          J’ai écrit pas mal d’articles sur l’art, j’en pense pas mal de bien. Par contre, il faut particulièrement se méfier de certains intermédiaires. A mon sens, la priorité de l’analyse doit être la taille du marché. En effet, sur des marchés de niche comme les manuscrits les risques de retournement sont trop important avec zéro amortisseur

  2. Thibaut dit :

    Avez-vous pu creuser sur Patriwine , Cavissima & EML?
    Du peu que j’ai pu voir sur Patriwine, c’est qu’ils surcôtent leurs vins d’en moyenne de 30 à 40%, ce qui un gros frein pour moi.
    Cordialement,
    Thibaut

Les commentaires sont fermés.

Mon investissement en vin Mon investissement en scpi Mon investissement en stootie
Je me nomme Nicolas Peycru. J'ai la trentaine. Après un magistère de Finance à Paris Dauphine et MBA à la Washington University, j'ai commencé ma vie active dans le conseil en stratégie. Par la suite, je suis retourné à mes premiers amours en devenant conseiller en gestion de patrimoine, puis j'ai créé avec 2 associés mon propre cabinet Euodia Finance. Mon quotidien se résume donc à trouver des solutions d'investissements pertinentes pour mes clients. J'ai voulu au travers de ce blog mettre en avant des idées d'investissements originales (vin, containers, forêt, Floride…) ainsi qu'un bilan de mes propres investissements. Par ailleurs, je propose un bilan patrimonial gratuit et personnalisé à l'ensemble de mes lecteurs.
Google Plus    Twitter