Investir dans des matières premières, malin ?

15 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

De plus en plus d’investisseurs choisissent d’investir dans des matières premières, pour quelle raison et dans quel but ? Investir dans des matières premières, est-ce un bon placement ?

Investir dans des matières premières

Il existe différents types de matières premières selon leur élasticité. Le marché du pétrole n’aura pas les mêmes évolutions que le marché du jus de pomme en cas d’augmentation de prix. De ce fait, différents types d’investissements en matières premières peuvent être réalisés. Parmi ces différents types de matières premières, nous retrouvons l’énergie, les minerais métalliques et les matières premières agricoles.

Ces rendements peuvent décevoir à court terme mais rivalisent avec les autres classes d’actifs à long terme grâce à des rendements d’environ 5%.

Investir dans des matières premières permet d’éviter le risque de faillite que l’on pourrait courir avec un État ou une entreprise. La cotation des matières premières dépendra de l’offre et de la demande, et de certains indices qui feront fluctuer leur cours.

Un tel investissement permet de diversifier votre portefeuille d’actions/obligations et ainsi permet de réduire les fluctuations de la valeur totale de votre portefeuille. Plus les marchés sont nerveux, plus les investisseurs vont avoir tendance à investir dans des matières premières dites tangibles.

Investir dans des matières premières permet de réaliser un investissement international et permet de miser sur les évolutions de certains marchés précis. Dans certains pays où la croissance démographique est forte, un accroissement des besoin en matières premières sera surement remarqué, il est donc intéressant de diriger ses investissements vers ces pays émergents.

Comment investir dans des matières premières ?

Marché international des futures : Les grands investisseurs peuvent acheter et vendre des matières premières via des contrats à terme. C’est un marché réservé aux gros investisseurs car il requiert une connaissance approfondie et des ressources conséquentes pour supporter le risque assez fort et des frais de transaction assez élevés.

Les indices de matières premières : De gros investisseurs regroupent le capital de nombreux petits investisseurs et achètent des futures concernant différentes matières premières. Par ce biais, il est obtenu une diversification du risque, des coûts partagés.

Des actions : Les matières premières sont produites et négociées par les entreprises ainsi une hausse du cours d’une matière première induira alors une augmentation de la rentabilité de l’entreprise et ainsi une augmentation de la valeur boursière de l’entreprise.

Des fonds d’actions : Ce sont des fonds de placement qui traquent les meilleures performances d’entreprises liées aux matières premières. Les gestionnaires de ces fonds peuvent se spécialiser dans l’achat d’actions spécifiques ou avoir une stratégie de diversification de leurs investissements.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous