Logement étudiant : investir malin pour la rentrée

10 Aug 2016
PAR NICOLAS PEYCRU

Fin juillet : la course au logement est lancée pour les milliers d’étudiants qui entameront dès septembre des études loin de la ville où habite leur famille. Les bailleurs sont pleinement conscients de la grande demande et n’hésitent pas à gonfler les prix, ce qui représente un véritable casse-tête pour les étudiants, qui peinent de plus en plus à trouver un logement en raison d’un budget souvent serré. Ils seront 1,5 millions à quitter le domicile familial pour la prochaine rentrée universitaire. Comment vivent-ils cette recherche effrénée et où investir à prix malin avec un budget étudiant? Nous vous en disons plus.

On estime à 60 % le taux d’étudiants qui rencontreront des difficultés à trouver un logement. Dans les zones tendues, les annonces ne font pas long feu. En effet, une annonce de location sur un site reste en moyenne 2 à 10 jours. Un manque de logements étudiants est ainsi noté en cette saison estivale. La chambre chez l’habitant semble être une solution pour ceux qui se retrouvent en difficulté. Ils sont de plus en plus nombreux à vivre chez des personnes âgées ou chez des parents dont les enfants sont aussi étudiants. En tête des solutions choisies, on retrouve pour 21 % le parc locatif privé en solo. 12 % préfèrent la colocation et 9 % favorisent la chambre étudiante.

Budget logement d’un étudiant

Plusieurs étudiants ont été interrogés dans le cadre d’une étude ayant pour but de connaître leur état d’esprit au moment de la recherche d’une résidence. Ils sont 30 % à apprécier cette nouvelle étape vers l’autonomie, mais ils sont bien plus, soit près de 50 % à souligner le stress et la crainte de ne pas pouvoir gérer leur budget étudiant, celui-ci étant limité. 17 % d’entre eux disposent d’un budget inférieur à 250 euros par mois pour le logement ; 25 % ont une enveloppe de 350 euros pour le loyer et uniquement 11 % peuvent compter sur plus de 450 euros par mois. Avec un budget étudiant national qui s’élève en moyenne à 595 euros, les jeunes étudiants favorisent la colocation ou les studios indépendants dont les loyers varient entre 470 et 480 euros pour 24-30 m2.

Prix des loyers étudiants dans les villes de France

Attention, les loyers peuvent passer du simple au double en fonction de la ville. Pour un studio sur Paris, il vaut prévoir 930 euros en moyenne pour se loger, charges comprises. Dans les petites et grandes couronnes, le tarif varie de 615 à 715 euros. Vivre à Poitiers, Le Mans ou encore Limoges coûte jusqu’à 60 % moins cher qu’à Paris. Les étudiants peuvent s’y loger à 330 euros en moyenne par mois. Le tarif moyen à Marseille est de 452 euros, 455 euros à Toulouse, 394 euros à Nantes, 450 euros à Montpellier et Bordeaux,  391 euros à Rennes et 330 euros à Saint Etienne. Investissez malin !

Auteur – Nicolas Peycru

Pas de compte ?

Enregistrez-vous