Investir avec GenY Finances, malin ?

16 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

Il est vrai que l’objectif principal de ce blog est d’évoquer les possibilités d’investir dans des actifs tangibles, donc tout le contraire des marchés financiers. Or, être un bon investisseur, c’est étudier toutes les pistes possibles. En naviguant sur le web, je suis tombé sur le blog de Sovanna Sek, un véritable passionné des marchés financiers au franc parler. Le blogging étant pour moi, un univers de rencontre et de partage, je lui ai donc proposé de venir faire une présentation de son site et de ses convictions sur marché actions pour 2013.

Présentation de Sovanna Sek du blog GenY Finances

Cadre dans le BTP dans la vie professionnelle depuis 4 ans et demi, je suis un passionné d’investissement financier avec un pêché mignon pour la Bourse. D’un autre coté, ce n’est pas surprenant car l’odeur de l’argent m’a attiré dès le plus jeune âge, et mes proches et mes collègues de travail me le font remarquer.

Pour être plus précis, l’investissement financier est mon mode de vie. De ce fait, mon objectif à long terme est de devenir riche à partir de rien. Il est évident que ce sera un travail de longue haleine semé d’embûches. Un moment donné, il faudra prendre des risques pour passer le cap supérieur en quittant mon train quotidien. Cela peut paraître surprenant vu de l’Hexagone parce que la quasi majorité des Français préfèrent consommer, bénéficier de la générosité sociale de l’Etat et avoir une vie sociale classique. A vrai dire, je commence à comprendre pourquoi la France n’est pas assez entrepreneuse. Cela dit, elle a des atouts à faire valoir qui sont mal exploités.

Le blog GenY Finances

Créer le blog GenY Finances à propos de ma passion était une suite logique. En plus de partager mes convictions financières en toute indépendance, je me suis fixé plusieurs objectifs vis-à-vis de mes lecteurs :

  • Développer leur culture économique et financier.
  • Démystifier certains placements financiers : la Bourse, certains actifs tangibles.
  • Faire en sorte qu’ils ne se contentent de suivre le schéma classique de l’investissement à la française : Livret A, Assurance Vie, Immobilier (résidence principale).
  • Parler de mes expériences de jeune investisseur qui ont été infructueuses ou pas.

Ayant une ouverture d’esprit, vous trouverez dans ce blog, des billets sur la Bourse, la composition de mon portefeuille boursier, l’immobilier, les matières premières, les placements financiers méconnus de l’opinion publique et l’économie.

Enfin, pour tout investisseur qui inspire suivre ma voie, je vous conseille d’avoir confiance en vous et dans vos décisions d’investissement et de reste dans votre cercle de compétences.

Convictions sur le marché action 2013

A propos de mes convictions sur le marché action français en 2013, je suis dubitatif sur son évolution du fait que la hausse depuis quelques mois n’est pas justifiable fondamentalement même si la plupart des entreprises cotées arrivent à faire des bénéfices en période de crise. Un moment donné, je suis certain que la nature reprendra lors du « Sell in May and Go Away » entre mai et juin.

De nature réaliste, je suis sidéré par les propos optimistes des gérants dictés par le comportement des marchés. En effet, ils prédisent le grand rush vers les actions et entrevoient une sortie de crise en zone euro. Personnellement, la France représente un grand risque : bulle immobilière, chômage de masse en hausse, finances publiques dégradées, désindustrialisation, fuite des talents. Du coup, c’est un bon cocktail qui peut prendre feu.

Cela dit, j’essaye de voir le bon coté des choses dans mes investissements boursiers car il y a toujours des opportunités avec deux préférences :

  • La diversification internationale plutôt que patriotique afin de mieux lisser le risque,
  • Miser sur les thématiques d’avenir : réchauffement climatique, croissance démographique, vieillissement de la population, épuisement des énergies fossiles, pays émergents, endettement des Etats.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous