Investir en LMNP, malin ?

16 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

La location meublée fait partie des plus vieilles lois immobilières, datant de 1949. Cette loi distingue 2 statuts de loueurs meublés, les professionnels et les non professionnels. Nous allons ici nous intéresser aux non professionnels (LMNP), et voir quelles sont les raisons d’y investir.

Un investissement en LMNP c’est quoi ?

LMNP signifie Loueur de meublé non professionnel. C’est un statut fiscal qui est délivré aux personnes mettant en location des biens meublés, mais qui ne répondent pas aux conditions pour avoir le statut de professionnel.
Les revenus issus de ces logements doivent être déclarés dans les BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et profitent d’avantages fiscaux.

Pourquoi se lancer dans l’investissement en LMNP ?

Car c’est avant tout un placement immobilier sans risque trop élevé, et apportant un rendement correct.

La fixation du loyer est plus libre, baux plus souples au niveau du bail de location.
De plus, différents régimes d’imposition existent en fonction de critères propres: micro BIC, bénéfice réel, auto entrepreneur …
Comme chaque contribuable imposé en tant que BIC, l’investisseur en LMNP pourra bénéficier du micro-BIC qui est plus facile d’utilisation grâce notamment à des déclarations allégées et simplifiées. Leurs recettes sont alors exonérées de TVA. Pour bénéficier de ce régime, le seuil de recettes maximum est plafonné à 32 600 euros et l’on bénéficie d’une réduction de 50% sur le chiffre d’affaires sur le calcul de son bénéfice imposable.
Cependant si les recettes issues de cet investissement en LMNP dépassent les 32 600 euros fixés, alors le régime changera et passera en régime de bénéfice réel, réel simplifié ou normal.

Des avantages fiscaux sont à noter, la loi Bouvard permet de réduire ses impôts sur le revenu en cas d’investissement dans des résidences de services comme par exemple des structures proposant des biens classifiés EHPAD. Les EHPAD sont des établissements ayant pour vocation d’accueillir des personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans, en perte d’autonomie. Les prestations proposées diffèrent selon les établissements, cela peut aller de la chambre individuelle à la chambre commune, avec des soins, loisirs divers et variés.
Ce dispositif permet également une réduction de 11% à étaler sur 9 ans, pour en bénéficier il faut cependant proposer le bien acquis à la location pendant une période minimale de 9 années. La loi Bouvard permet également la récupération de la TVA sur la valeur totale de l’immobilier.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous