Investir dans les mobil homes, malin ?

16 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

Investir dans l’immobilier vous intéresse mais vous n’avez pas assez de capital à investir ? Vous cherchez à obtenir une résidence secondaire mais les prix vous font vous évanouir ? Avez vous déjà pensé aux mobil homes ?

Investir dans les mobil homes

Ces petites habitations se prêtent fortement à la location saisonnière puisqu’en général implantées dans des campings.

Acheter un mobil home neuf est assez abordable, comparé à un investissement immobilier classique. Les prix varient de 10 000€ à 50 000€ pour les modèles luxueux !

Une fois acheté, le mobil home devra être acheminé sur son lieu d’accueil. Des entreprises privées sont spécialisées dans le convoyage exceptionnel qui vous sera facturé soit à la prestation soit au kilomètre, ces coût peuvent être importants et il faut absolument les prendre en compte dans votre projet d’investissement !

Des charges annuelles sont également à anticiper. Charges de fonctionnement, loyer de la parcelle occupée, commission sur les loyers si vous laissez le camping gérer les réservations, l’entretien du mobil home et de la parcelle et les assurances.

Les mobil homes étant considérés comme des logements meublés vous serez soumis au régime BIC/micro BIC car considéré comme LMNP ou LMP. Vous n’aurez pas à vous préoccuper des taxes foncières, d’habitation, de séjour.

Quels conseils pour investir dans un mobil home ?

Afin d’optimiser votre réussite quelques pistes à suivre pour réaliser un bon investissement en mobil homes.

-Faire attention à la durée du bail. Il est préférable de voir à long terme car changer d’emplacement en cas de non renouvellement du bail engendrerait de nouveaux frais qui pourraient amoindrir vos bénéfices. De la même façon, se méfier des contrats « reconductibles » n’apportant aucune garanties.

-S’implanter dans un camping proposant une ouverture de longue période. En effet, plus la période d’ouverture du camping est longue, plus vous aurez de chances de louer votre mobil home et ainsi rembourser au minimum les frais annuels de gestion et les frais liés à l’acquisition.

-Afin d’éviter de reverser au camping un pourcentage important pour la gestion des locations de votre bien, si vous le pouvez il est préférable de vous en occuper vous-même, cela permet de plus gros loyers et une plus grande souplesse au niveau de la gestion. Vous pourrez ainsi louer à des amis sans passer par la gestion coûteuse (souvent 30% du loyer) du camping.

-Vérifiez également qu’aucune clause ne vous empêchera d’accueillir 8 personnes dans un mobil home adapté pour 8 personnes. Parfois les campings limitent à 6 personnes chaque mobil home et cela restreint donc vos possibilités locatives. De plus, vérifiez que vous êtes autorisés à aménager quelque peu la parcelle, c’est toujours un plus.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous