Taux de crédit immobilier en baisse : investissez malin en juin 2016

09 Jun 2016
PAR NICOLAS PEYCRU

Avec des taux de crédit immobilier au plus bas de l’histoire, le marché immobilier est reparti à la hausse en France. De nouveaux records ont été battus en mai 2016 et les taux semblent rester stables en juin 2016, facilitant ainsi un investissement immobilier malin. Quelles sont les évolutions des taux de crédit immobilier et quelles tendances prévoir pour les prochains mois ? Tour d’horizon !

Juin 2016 : mois propice à l’achat immobilier

Selon une étude publiée par l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement, le mois de mai a connu des taux de crédit immobilier historiquement bas, soit une moyenne de 1,71 % contre 1,81 % en avril 2016, hors assurance et coût des garanties. Les taux n’ont jamais été aussi bas depuis 70 ans et ont été divisés par plus de 3 depuis début 2000. Bonne nouvelle pour les profils d’emprunteur : les moyennes atteignent actuellement 1.65 % pour un prêt sur 15 ans, 1,90 % sur 20 ans et 2,15 % sur 25 ans. Quant aux taux mini, ceux accordés aux meilleurs dossiers, ont pulvérisé les records avec un emprunt possible à 1,04 % sur 15 ans, 1,30 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans.

Avec  cette tendance baissière, la compétition entre les différents organismes financiers fait rage.

Afin d’attirer de nouveaux clients et d’atteindre leurs buts commerciaux, les banques souhaitent rester compétitives et écartent une hausse des taux en juin 2016. La concurrence risque fort de se raviver à la rentrée et une autre baisse des taux de crédit immobilier se précise.

Taux de prêt immobilier : prévisions pour les prochains mois

A plus long terme, soit au premier trimestre 2017, les taux vont certainement remonter, car la BCE (Banque Centrale Européenne) a pour objectif de porter l’inflation à 2 %. Si cet objectif est atteint, le taux de crédit immobilier repartira à la hausse. Si les prêteurs jouent aujourd’hui la carte de la compétitivité en baissant leurs marges, ils devront tôt ou tard relever leur taux afin de gagner des marges.

Selon les prévisions, les conditions de financements resteront excellentes jusqu’au premier trimestre 2017. La vraie hausse est possible à compter du deuxième trimestre 2017.

Toutefois, selon certaines rumeurs, il serait possible d’assister à une légère hausse au mois de juillet en raison de l’approche de la saison estivale et l’augmentation du volume des dossiers qui retardent la durée de traitement.

Même si les taux des prêts immobiliers accusent une hausse dans les prochaines semaines, de lourdes conséquences  ne sont pas à prévoir pour les emprunteurs. A titre d’exemple : aujourd’hui le taux de crédit est à 1,65 % pour un emprunt sur 15 ans (hors frais annexes et assurance). Pour un remboursement de 1000 euros mensuellement, vous empruntez 159 358 euros et payez 20 642 euros d’intérêts. Si ce taux passe à 1,90 % pour la même durée de remboursement, le capital descendra à 156 516 euros  et les intérêts monteront à 23 484 euros ; une différence qui ne risque pas de bloquer la reprise du marché immobilier, que ce soit dans l’ancien ou le neuf.

Profitez des taux en baisse pour réaliser un projet immobilier en juin.

Auteur – Nicolas Peycru

Pas de compte ?

Enregistrez-vous