Prêt immobilier : des idées pour faire baisser le taux

19 nov. 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

La baisse de taux de prêt immobilier attire de nombreux emprunteurs. Si plusieurs d’entre ces derniers se disent satisfaits d’autres essaient d’obtenir un taux encore plus bas. Cette démarche n’est pas vaine selon les courtiers car il est possible de faire descendre la note. Comment s’y prendre

Un bon apport personnel

Les taux immobiliers actuels permettent des emprunts jusqu’à 110 % mais il est difficile d’obtenir un meilleur taux si votre apport personnel est insuffisant. Si vous arrivez à couvrir les frais notaires ainsi que les frais de garanties, le risque de défaut de paiement est réduit. La banque sera ainsi apte à baisser le taux. Plus l’emprunt est petit, plus les mensualités seront faibles. Si vous fournissez au minimum 10 % d’apport, la banque sera plus disposée à prendre en considération certaines de vos requêtes. Avec 30 % d’apport, vous aurez de meilleures conditions d’emprunt et le meilleur taux possible avec 50 %.

Une situation professionnelle crédible

Les banques sont plus disposées à faire des prêts aux professionnels employés en contrat à durée indéterminée (CDI). Ceux qui commencent leur vie professionnelle et les fonctionnaires ont plus de chance à négocier.

Une solidité financière

Si vous avez une tendance dépensière, il va falloir modérer vos dépenses pendant au moins 3 mois précédant votre demande de prêt. La décision de la banque va dépendre de votre niveau salarial. Il est à noter que le taux d’endettement de 33 % n’est pas applicable si vous avez un haut revenu. Pour avoir une solidité financière, le remboursement des dettes, des crédits et des prêts à la consommation est conseillé.

Le choix de la banque

La compétition l’exige, les banques ne proposent pas toutes le même taux. N’hésitez donc pas à quitter votre banque et de partir vers celle qui offre de meilleurs taux.

Choisir une autre assurance emprunteur

L’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 30 % du montant global de l’emprunt. C’est mieux de choisir une autre assurance que celle proposée par votre banque. Vous pouvez ainsi économiser 50 % de votre coût.

Le Prêt à taux zéro (PTZ)

Pour le Prêt à taux zéro (PTZ), c’est l’État qui supporte les intérêts. Le PTZ peut soutenir jusqu’à 40 % de votre logement dans le neuf. Si vous investissez dans l’ancien, vous pouvez également bénéficier du PTZ sous certaines conditions.

Le courtier crédit

Le courtier crédit va vous aider à peaufiner votre profil d’emprunteur. Certains courtiers donnent la garantie du meilleur taux et proposent de vous rembourser la différence si vous trouvez moins cher ailleurs.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous