Pourquoi les gens s'intéressent-ils de plus en plus à la Bourse ?

15 Jul 2021
PAR NICOLAS PEYCRU

En quelques années, le nombre de jeunes de moins de 35 ans possédant des actions en direct a augmenté de près de 50%. Les ménages les plus importants ont également dédié une plus grande partie de leur portefeuille à ce type de placements. Comment expliquer cette tendance ?

L’investisseur en Bourse est souvent perçu comme étant expérimenté, pour ne pas dire  âgé. Selon les dernières données de Kantar pour l’Autorité des marchés financiers (AMF), ce stéréotype est pour le moins vrai. Les hommes représentent la majorité de cette population d’investisseurs à 65,4%. Les personnes âgées (+65 ans) 32,9%. En 2 ans, les investisseurs les plus aisés (revenu mensuel supérieur à 6.000 euros) participent de plus en plus. Ils représentent aujourd’hui 15,9% des détenteurs d’actions contre 10,2% en 2019.   

Rajeunissement des détenteurs d’actions

Toutefois la Bourse n’est pas pour autant exclusive aux personnes âgées et fortunées. Certes la population de jeunes reste encore minoritaire, mais force est de constater un engouement notable pour les placements boursiers depuis quelques années. 

Selon l’enquête Kantar-AMF de juin 2021, les jeunes détenteurs (âgés de moins de 35 ans) forment désormais 18,1% des détenteurs d’actions contre 10,7% en 2018. En deux ans, la population de jeunes détenteurs a augmenté de près de 50%, passant de 2,3% à 4,4%. Le taux est faible mais démontre tout de même un incroyable dynamisme.  

Une aversion aux placements sans risque

Le mouvement semble s’accentuer : de plus en plus de jeunes commencent à investir en Bourse. Face aux faibles rendements des placements sans risques, cette population se tourne vers les marchés pour faire fructifier leur épargne. Les plateformes de trading en ligne contribuent grandement à ce phénomène. La période de volatilité dans laquelle nous sommes, invite des investisseurs qui tendent à éviter les placements à faible risque, et préfèrent dénicher une bonne affaire à court terme. 

Le trading en ligne aussi appelé courtage en ligne comporte également son lot d’avantages. Il est accessible à tous, l’investisseur peut se former sur les différentes options de placement, passer des ordres pour acheter et vendre des actions, et peut-être gagner (ou perdre) une grosse somme d’argent sans passer par un courtier et cela confortablement depuis son domicile. Il est à noter que ces avantages peuvent rapidement se retourner contre lui. 

Le déficit de pédagogie

Internet permet désormais d’intervenir plus facilement en bourse et cela attire de nombreuses personnes qui ne connaissent pas le fonctionnement de la bourse, ni comment se protéger des mauvaises surprises qui peuvent parfois survenir. Afin d’assurer leurs clients, leurs chiffres d'affaires et leur sécurité juridique, beaucoup de courtiers proposent désormais des outils pédagogiques. Ces cours peuvent être dispensés sur leur site, ou bien durant des conférences, souvent gratuitement à leurs clients. Toujours est-il que l’accès à une abondance d’information peut apporter une illusion de connaissance chez l’investisseur. En temps normal, il est quasi impossible de traiter ce nombre massif d’informations.  En outre, la possibilité d’intervenir directement (vente ou achat d’actions), que tend à encourager  ce genre de plateformes, peuvent faire croire aux investisseurs qu’ils peuvent tout contrôler.

Pourtant le risque est bien là. L’illusion de contrôle et de maîtrise peut contribuer à un excès de confiance, entraînant les jeunes investisseurs à surestimer leurs compétences. Cela les pousse également à prendre plus de risques en blâmant la volatilité du marché ou la crise pour toute éventuelle perte en capital, et non un manque de compétence.  

Rencontrons-Nous

À la recherche de sensations fortes ?

La volatilité des valeurs et la possibilité de gains immédiats nous ramènent très vite à un effet casino, ou à ce sentiment d’anticipation à l’achat d’un ticket de loterie. Le phénomène est très connu : certains individus investissent en Bourse car ils sont à la recherche de sensations fortes. Est-ce le cas des nouveaux entrants aujourd’hui ? Ce raisonnement est d’autant plus valable avec l’essor de la crypto-monnaie. 

2020 a été marquée par la marée de nouveaux investisseurs intéressés par ce type d’actifs. Ce fut notamment dans la foulée de la montée en puissance d’applications de courtage comme Robinhood. Une tendance plutôt surprenante quand on sait que la valeur de certaines cryptomonnaies ne repose sur rien.  Le Dogecoin par exemple est une crypto monnaie basé autour des mèmes. L’unique raison de sa valeur est dû à l’intérêt de célébrités comme Elon Musk et Snoop Dogg sur Twitter. Se dirige-t-on vers une gamification des marchés boursiers sur les réseaux sociaux ?

Gamification ou pas, une chose est sûre : de nombreux débutants, bien qu’ils n’ont pas de grandes connaissances des marchés, ou du moins ont l’illusion de cette connaissance, ne veulent pas attendre 30 ans pour atteindre leurs objectifs financiers. Ils veulent de gros rendements rapidement.

Le "gambling" est souvent lié à la recherche de plaisir et de frissons. Et ce malgré les risques. Attention donc, à ne pas se réjouir trop vite des gains d’une journée sans se soucier des performances du lendemain.   Il n’est des fois pas plus mal d’avoir une approche plus traditionnelle à l’investissement si vous sentez que vous avez du mal à prendre du recul et à gérer les risques.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous