Métaux préciaux : Faut-il investir en 2021 ?

25 janv. 2021
PAR NICOLAS PEYCRU

Dans un contexte aussi incertain, il est tout à fait logique de constater une ruée vers les métaux précieux. Depuis l’année dernière, les actifs en or et argent justifient leur statut de valeur refuge, des investissements financiers prudents afin de contrer un évènement tumultueux que s’est avéré être la Covid19 en 2020.   

Les chiffres parlent pour eux-mêmes. Le cours de l’argent a progressé de 50% en 2020 pour se vendre à environ 26 $ en fin décembre de la même année. L’or explose et franchit un nouveau record, l’actif se vendait à plus de 2.000 dollars l’once en août 2020.

Le mouvement positif des prix des métaux précieux fut conduit par deux forces principales. Premièrement, les investisseurs prudents se sont naturellement tournés vers l'or et l'argent pour la composition de leur réserve de valeur sûre pendant la crise.  Le deuxième facteur s’explique à travers les difficultés d’approvisionnement causées par la pandémie.  De ce fait, il devient plus que jamais profitable d’investir dans les métaux précieux. Voyons ensemble à quel point 2020 a été formidable pour les métaux précieux et les perspectives de marché pour 2021.

 

Métaux précieux : L’outil anti-récession !

L'or et l'argent sont de puissants outils anti-récession. Ils aident à lutter contre le risque systémique et l’imprévisibilité sur les marchés financiers. Historiquement, la progression de la valeur de l’or et de l’argent a toujours été inversement proportionnelle à celle des actions mondiales. Cela fut d’autant plus véridique pendant la bulle Internet au début des années 2000, durant la Crise Financière de 2008 et maintenant la crise sanitaire. 

Entre octobre 2007 et octobre 2010, au plus fort de la crise financière, le prix de l’or augmentait de 78% tandis que le S&P baissait de 20%. Durant les premiers mois de la pandémie, c'est-à-dire entre décembre 2019 et mars 2020, le prix de l’or augmentait de 7,6% tandis que la bourse perdait près de 20%. La banque fédérale américaine abaissait alors les taux de fonds en réponse au ralentissement économique. La richesse commençait à quitter le marché boursier pour se convertir en or. Les métaux précieux agissaient comme rempart face à l’incertitude du marché financier. L’assouplissement quantitatif ( en anglais : “quantitative easing” ) et les taux d’intérêts bas n’arrangeaient pas forcément la situation en inondant la masse monétaire. En effet, cela entraînait grandement une hausse de l’inflation.  



Pourquoi un entrepreneur devrait-il s’en soucier ?  

Le fait est que les récessions et les mesures gouvernementales peuvent faire des ravages sur la valeur de vos actions et sur votre trésorerie. Si vous dirigez une entreprise et que vous souhaitez laisser passer la tempête, l'or permet de préserver la valeur de son portefeuille à long terme. Il peut fournir à votre entreprise des liquidités au moment où elle en a le plus besoin.

L’or en revue : un autre record franchi

Le prix de l’or a atteint son plus haut niveau en août 2020. L’once s’échangeait alors à 2067 $. Bien que la fièvre soit tombée depuis pour afficher un prix autour des 1800 $,  il a considérablement augmenté par rapport à son prix d'ouverture le premier jour de l'année, lorsqu'il se négociait à 1 519 $ l'once.

En dépit d’une baisse de sa valeur pendant un court moment à la mi-mars, l’or a progressivement augmenté tout au long de la première moitié de 2020. La valeur de l’actif fut notamment poussée par l’engouement des investisseurs recherchant de la stabilité en dehors du marché des actions. Plusieurs facteurs ont contribué à semer la confusion, et de ce fait, ont joué dans la progression positive des prix de l’or en 2020. 

On pense par exemple aux tensions commerciales sino-américaines, à la déstabilisation de la chaîne d’approvisionnement au niveau mondial, à la dette publique qui atteint des niveaux inédits, aux élections américaines, à l’instabilité politique et boursière aux États-Unis et aux prix des produits de base déprimés avant le Covid-19. 

Quand on sait que la demande mondiale d'or se situait à son plus bas niveau depuis le troisième trimestre de 2009, cela indique que les facteurs d'offre provoqués par la pandémie en cours ont influencé la positivité de son prix. Si l'activité manufacturière augmente en 2021 avec la distribution généralisée des vaccins Moderna et Pfizer / BioNTech, il va sans dire que la demande industrielle d'or augmentera graduellement et poussera la valeur de la marchandise à la hausse.

 

L’argent en revue : Une belle progression en 2020

Le prix de l’argent a atteint sa valeur la plus haute en 7 ans quand il frôlait les 30 $ l’once au début d’août. Contrairement à l'or, la demande physique d'argent a augmenté de 65% au cours des trois premiers trimestres de 2020. Les analystes pointent particulièrement vers la fermeture des opérations minières en raison de la pandémie de Covid-19 pour expliquer cette hausse. 

 

Dans l'ensemble, l'argent est sur le point de connaître sa plus forte ascension depuis 2013, selon un rapport de novembre du Silver Institute. Comme l'or, la politique monétaire expansionniste a également été responsable d'une grande partie de la croissance de l'actif. Les nouvelles mesures de relance continueront probablement à encourager la hausse de sa valeur.

 

Métaux précieux : Vers une montée des prix en 2021 ?

Malgré des corrections de prix au troisième trimestre, les métaux précieux semblent poursuivre leur dynamique haussière actuellement. Les institutions financières sont plutôt rigides sur les prises de décisions et les mesures de relance devraient encourager la tendance haussière. 

La hausse fulgurante de l'or et de l'argent en 2020 a été précipitée par l'incertitude sur les marchés financiers traditionnels. Beaucoup de ces facteurs subsistent encore aujourd'hui. Cela est particulièrement vrai de l'argent, dont le prix du marché bénéficiera de manière disproportionnée d'une hausse de la fabrication industrielle durant l’année.

La dette mondiale atteint désormais les 270 milliards de dollars. Les rapports publics reflètent la nécessité d'une monnaie saine et de réserves sûres, que l'or et l'argent ont l'habitude de fournir.

À l'heure actuelle, tous les signes indiquent une tendance haussière des métaux précieux au cours de l'année. Les entrepreneurs avisés feraient bien d'envisager un investissement en ce sens. Il s’agit d’outils efficaces pour contrer les risques monétaires et l’imprévisibilité du marché.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous