Par Nicolas // Investissement

Macron: ce qui va changer

Laisser un commentaire

Emmanuel Macron, nouveau Président de la République Française

 

 

 

 

 

Macron Président

Le 8 Mai est bel et bien un jour important pour la France. Aujourd’hui, le Lundi 8 Mai 2017, 62 ans jour pour jour après l’Armistice de la seconde guerre mondiale, la France entre dans une nouvelle phase de son histoire.

En effet, elle connaît depuis hier soir le nouveau Président de la République pour les cinq années à venir en la personne d’Emmanuel Macron, 39 ans, ancien haut fonctionnaire et ministre de François Hollande à la tête de son propre parti politique « En Marche ».
Alors qu’il était considéré comme un outsider il y a encore six mois, il a su convaincre les citoyens et se frayer un chemin jusqu’à se voir attribuer la responsabilité de gouverner notre pays.

Pour tous ceux qui se posent des questions sur ce qu’il va apporter au niveau de l’investissement, voici quelques éléments de réponse qui ont été abordés par le nouveau Président tout au long de sa campagne.


Des économies sur les dépenses publiques

L’une des grandes mesures d’Emmanuel Macron par rapport à l’investissement, représente d’abord une économie de 60 milliards. En fait, il promet une réduction de la dépense publique notamment sur l’Assurance-maladie et l’Assurance-chômage.

Plusieurs réformes sont censées voir le jour d’ici 2018, notamment le droit à être indemnisé en cas de démission une fois tous les cinq ans, la fin des régimes spéciaux de retraites pour n’en former plus qu’un, que le retraité vienne du public ou du privé.


Des investissements pour l’avenir

Il souhaiterait investir 50 milliards dans différents secteurs. On parle alors de 15 milliards d’euros qui viserait à offrir aux demandeurs d’emploi un plan de formation ambitieux, 15 autres milliards pour les questions d’environnement notamment la transition écologique et énergétique. Pour le reste, il s’agirait de la modernisation des administrations, d’un budget pour l’agriculture, les transports, le domaine médical.


Grands changements au niveau des taxes

Premièrement, Emmanuel Macron veut supprimer la taxe d’habitation pour 80% des foyers. Il veut ensuite transformer le CICE en baisse de charges pour toutes les entreprises, faire de l’ISF un impôt sur la fortune immobilière seulement et non plus un impôt financier.

D’après les estimations, la « réduction » de l’ISF représenterait un manque à gagner de 2 milliards d’Euros pour la France mais profitera donc aux grandes fortunes du pays. Les cotisations sociales sont elles aussi vouées à disparaître tandis que la contribution sociale généralisée, qui concerne les personnes retraités, gagnerait elle 1,7 points d’ici 2018.


Macron l’Européen, le candidat des investisseurs

Emmanuel Macron peut vraiment être défini comme le candidat des investisseurs. Lors des résultats du premier tour déjà, la bourse de Paris avait connu un regain de forme après la nouvelle alors qu’une peur de se retrouver avec deux extrêmes au second tour était bien présente.

Au-delà de la bourse Parisienne, c’est toutes les banques Européennes qui ont connu une émulsion positive entre la fermeture Vendredi soir et l’ouverture le Lundi matin. Les différentes autorités Européennes jubilent de l’arrivée de Macron au pouvoir, en effet, ce dernier veut augmenter le budget communautaire alloué à l’Union Européenne, il veut également créer un poste de Ministre des finances de la zone euro.

À travers son programme, nous avons vu plus haut qu’il voulait investir dans différentes innovations, l’industrie, l’agriculture et l’écologie. Si de tels investissements sont réalisés, on peut alors clairement s’imaginer une arrivée de capitaux étrangers qui pourraient avoir envie d’investir en France. Macron propose vraiment une ouverture sur l’Europe et sait qu’il va falloir attirer de nouveaux clients et investisseurs venant du monde entier.


Les législatives comme seul point noir ?

Même si Emmanuel Macron vient d’être élu, il lui reste encore à transformer l’essai.

Il pourra mettre en pratique ces réformes si et seulement s’il obtient une majorité et actuellement, rien ne garantit qu’il puisse l’obtenir, du fait qu’il ne soit soutenu par aucun grand parti politique. Une coalition est donc à envisageable pour le futur de la France, ralentissant les réformes que Macron souhaiterait mettre en place au plus tard en 2018.

On peut donc dire que les législatives vont être tout aussi importantes pour l’avenir du pays que l’ont été les élections présidentielles. Elles déterminent si le président peut mettre en place les différentes mesures économiques de son programme ou si au contraire, il va avancer les mains liées, contraignant la France à rester encore dans l’ombre de l’Allemagne dans la zone euro.

Au niveau des investissements, beaucoup de réformes veulent être menées par Macron, on se rend compte qu’il veut faire de la France un pays très compétitif à la pointe des avancées techniques et technologiques. Il favorise également le développement humain avec des formations professionnelles plus poussées pour des travailleurs mieux formés et donc plus efficaces. L’Europe se réjouit de son élection mais il faudra clairement attendre le résultat des législatives pour commencer à envisager le futur imaginé par Emmanuel Macron.


 

Mon investissement en vin Mon investissement en scpi Mon investissement en stootie
Je me nomme Nicolas Peycru. J'ai la trentaine. Après un magistère de Finance à Paris Dauphine et MBA à la Washington University, j'ai commencé ma vie active dans le conseil en stratégie. Par la suite, je suis retourné à mes premiers amours en devenant conseiller en gestion de patrimoine, puis j'ai créé avec 2 associés mon propre cabinet Euodia Finance. Mon quotidien se résume donc à trouver des solutions d'investissements pertinentes pour mes clients. J'ai voulu au travers de ce blog mettre en avant des idées d'investissements originales (vin, containers, forêt, Floride…) ainsi qu'un bilan de mes propres investissements. Par ailleurs, je propose un bilan patrimonial gratuit et personnalisé à l'ensemble de mes lecteurs.
Google Plus    Twitter