Investissement immobilier : les astuces à suivre avant une acquisition

17 sept. 2019
PAR NICOLAS PEYCRU

Lorsque vous choisissez la zone dans laquelle vous souhaitez investir, vous devez vous assurer que la demande des locataires y soit forte - pas uniquement maintenant mais aussi dans le long terme. La clé d’un bon investissement se trouve également dans la considération de caractéristiques bien spécifiques !

 

Se concentrer sur le profil de la zone

Lorsque l’on étudie de la rentabilité d’une zone, on doit considérer  les éléments suivants :

  • L’abondance de magasins et de points de ventes.
  • La disponibilité de différents moyens de transport.
  • Le niveau de ses institutions scolaires.
  • Le dynamisme par rapport à l’investissement.
  • Taux d’emploi.

À noter qu’une “bonne” zone regroupe l’intégralité de ces caractéristiques et non, une ou deux seulement. Par exemple, vous pourrez peut-être trouver la bonne affaire dans une petite ville , mais il s’agira de savoir qui la louera ? La démographie reste ainsi essentielle. 

 

Le temps et l’énergie consacrés à l’investissement

L’une des premières règles quand on investit dans l’immobilier est de savoir ménager les fonds disponibles, et de s’assurer à ce que financièrement, vous générez plus que ce que vous dépensez.    

Les frais liés à l’investissement immobilier peuvent être calculés de différentes manières. Chaque type d’actif nécessite une durée d’engagement spécifique- pour le financer, l’acheter ou la louer. En comptant des ressources comme votre temps, votre énergie et votre capital, certains actifs immobiliers seront plus “onéreux” que d’autres.   Le tout étant de savoir à quel seuil vous souhaitez adhérer. Si l’argent est facilement recouvrable, tel n’est pas le cas de votre temps et énergie. 

 

Le réseautage

Socialiser, et se créer un réseau entre investisseurs, n’est pas chose aisée. Pour beaucoup d’introvertis, cette étape semble pénible et ils se laissent souvent dominés par d’autres, qui font des pitch plus agressivement.    

En réalité, le réseautage n’a pas besoin d’être ainsi. Cela peut être un moyen efficace dans le développement de votre projet et l’exercice peut même s’avérer être amusant. 

Détenir un réseau signifie avoir des gens qui seront capables de vous présenter des opportunités de placement. Ils pourront également vous mettre en relation avec les meilleurs professionnels du secteur et pourront aussi vous proposer des solutions si jamais vous rencontrer des problèmes. Le réseautage ne doit pas représenter une tâche ardue. Cela doit au contraire être un exercice naturel. La procédure produit d’importantes économies d’argent et peuvent rapporter des milliers d’euros à votre entreprise. Encouragez donc des rencontres, une ambiance amicale sans aucune portée commerciale. Toujours est-il que vous n’êtes pas obligé à organiser des évènements. Un simple déjeuner et vous verrez que la plupart des investisseurs adorent discuter de leurs domaines d’intérêts. 

 

Monter une équipe

L’investissement immobilier nécessite plusieurs compétences- financement, approvisionnement, stratégie, transmissions de données, pour n’en citer que quelques unes- et il est fort probable que vous ne soyez pas un expert dans tous ces domaines !

Ainsi, il sera capital de monter une équipe : Vous parviendrez ainsi à mieux vous concentrer sur votre domaine de prédilection, et laisser le reste à d’autres membres de votre équipe. Votre équipe devra vous permettre d’économiser du temps et de l’argent, et d’ainsi augmenter votre chance de succès. 

 

Ne pas s’arrêter à la première offre

Il faut constamment chercher, et ce, même si votre première offre a été acceptée. L’investissement immobilier est un domaine dynamique et imprévisible. Il n’est pas rare qu’un projet, auquel vous aurez consacré deux mois, tombent soudainement à l’eau. Quand vous investissez donc, ayez toujours un deuxième projet en réserve. 

 

L’opinion d’un professionnel avant un potentiel achat

Quand vous envisagez l’acquisition d’un actif immobilier, informez-vous auprès d’agences locaux des taux de loyers réalisables ainsi que du temps nécessaire pour attirer un locataire. Afin d’en avoir une meilleure idée, il est toujours utile d’étudier les propriétés louées à proximité de votre actif. Vous pouvez également contacter l’agence la plus importante, leur indiquer que vous envisagez une acquisition dans la zone, et leur demandez une estimation de sa rentabilité en fonction de ses caractéristiques (nombre de chambres, maison/appartement, quartier).  

Un agent immobilier peut facilement faire un comparatif avec d’autres profils similaires et vous informer des taux de loyers. Il s’agit également de voir la vitesse à laquelle les logements sont mises en location, et d’identifier les facteurs qui font que certains actifs sont loués plus rapidement que d’autres. Bien souvent, le rapport qualité/prix en est le principal responsable, même si ce n’est pas exclusif. 






Pas de compte ?

Enregistrez-vous