Investir dans un terrain de camping via une SCPI, malin ?

16 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

En termes de tourisme, le camping (particulièrement en mobile home) est la première offre d’hébergement touristique en France et au niveau européen. Doublé au fait qu’une politique de développement du tourisme est en place actuellement, tout porte à croire qu’investir dans ce type d’activité est la bonne idée du moment.

La stratégie Immorente

Avec près de 85 millions de visiteurs par an, la France est la 1ère destination touristique au monde à quoi s’ajoutent les quelque 40 millions de français qui partent en vacances, souvent dans l’hexagone. Et le nombre de visiteurs devrait atteindre les 100 millions d’ici à 2020 grâce à un plan de développement du tourisme lancé en juin 2014.

Cette manne financière n’est bien sûr pas passée inaperçue auprès des investisseurs, parmi lesquels la SCPI Immorente dont la stratégie de diversification du patrimoine immobilier est également très en vogue à l’heure actuelle. Elle permet de sécuriser les flux locatifs afin d’assurer les dividendes distribués aux porteurs de parts. Chaque nouveau segment doit répondre à trois critères : être positionné sur un secteur porteur, présenter un modèle économique lisible et afficher une valeur résiduelle pérenne. L’hôtellerie de plein air remplit ces conditions, et constitue environ 5% de son patrimoine depuis deux ans. Immorente se concentre sur des terrains de camping-caravaning 4 et 5 étoiles situés dans des zones touristiques attractives. Ces actifs offrent un taux de rendement supérieur, en moyenne, de 100 points de base aux murs de commerces situés au cœur des grandes villes attractives.

L’hôtellerie classique n’est pas en reste

Si Immorente a choisi l’hôtellerie en plein air, de nombreuses autres SCPI font une place dans leur patrimoine pour des actifs hôteliers (entre 4 et 12%). La SCPI Corum a par exemple récemment fait l’acquisition d’un complexe hôtelier 4 étoiles en Hollande, géré par la marque phare du groupe AccorHotels Novotel, près de l’aéroport d’Amsterdam-Schipol. Son rendement ? 7,08%. Si les exemples de rendements supérieurs à 7% dans le secteur abondent, tous ne sont pas aussi spectaculaires. La SCPI Foncia Cap’Hébergimmo, de Foncia Pierre Gestion est la seule à investir à 100% dans des hôtels : son rendement affichait 4,80% en 2015, soit un peu moins que la moyenne à 4,85%. Peut-être vaut il mieux donc sélectionner les SCPI qui n’investissent que dans les complexes à haut rendement, et ne font de l’investissement hôtelier qu’une partie minoritaire de leurs investissements.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous