Immobilier locatif : ce qui va changer pour les propriétaires en 2017

15 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

2016 touche à sa fin et 2017 ne s’annonce pas de tout repos pour le secteur immobilier. Vous envisagez un investissement locatif l’année prochaine ou êtes propriétaire d’un bien en location ? Voici les changements qui risquent fort d’intervenir.

Des cotisations sociales pour la location sur Airbnb

Tout particulier qui loue son bien sur une plateforme collaborative telle Airbnb et perçoit 23 000 € ou plus par mois, sera soumis à des cotisations sociales. Il devra également s’afficher au Régime Social des Indépendants sous certaines conditions. Ce projet de loi de Finances pour la Sécurité Sociale  a été adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale.

Exonération d’impôt pour location d’un logement vacant

Dans le but d’encourager les propriétaires à mettre en location leur logement vacant à un niveau de loyer bas, Emmanuelle Cosse, ministère du logement, annonce, l’introduction du dispositif d’exonération d’impôt sur les loyers, qui variera de 15 % à 75 %, selon la localisation du bien. Si la mesure est votée, elle entrera en vigueur dès le 1er janvier prochain. L’abattement pourra atteindre 85 % si le propriétaire confie la gestion de son logement vacant à un organisme agréé. L’intermédiaire locative sera donc un réel atout pour bénéficier d’une exonération fiscale. Emmanuelle Cosse souligne que la remise des logements vacants du parc privé sur le marché immobilier représente un enjeu vital pour rendre accessibles et abordables le logement dans les villes.

De nouveaux diagnostics pour louer malin

A compter du 1er juillet 2017, tout propriétaire louant un logement dans un immeuble collectif dont le permis de construire est antérieur au 1er janvier 1975, devra monter un dossier de diagnostics sur les installations intérieures de gaz et de l’électricité. Ces diagnostics s’étendront à tous les logements mis en location dès 2018. Pour une maison de 3 pièces, il faut compter en moyenne  110 euros pour le diagnostic du gaz et 115 euros pour celui de l’électricité.

Logements collectifs  de moins de 80m2

L’exonération d’impôt pour la location des logements collectifs dont la superficie est inférieure à 80m2, sera supprimée. C’est ce que prévoit le projet de loi Finances 2017.

Recouvrement des dettes locatives

Si le bailleur fait face à des impayés de loyers inférieurs à 4000 euros, il pourra en 2017, faire appel à un huissier de justice de la cour d’appel dans le but de recouvrir la dette et de régler tout litige dans les plus brefs délais. Malgré ce vent de changements qui s’annonce, le dispositif d’investissement locatif Pinel sera maintenu en 2017 et vous permettra d’investir malin dans l’immobilier.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous