Gestion de patrimoine : Les tendances affichées en 2019

26 août 2019
PAR NICOLAS PEYCRU

On en a tellement parlé que c’est presque devenu cliché. Toutefois, le domaine de la gestion de patrimoine se retrouve bousculé aujourd’hui plus que jamais. Du conseil automatisé aux nouvelles exigences de la clientèle en raison de changements démographiques, les gestionnaires se voient obligés de revoir leurs modèles commerciaux non seulement pour suivre la cadence, mais aussi pour demeurer pertinentes. Dans cet article, nous allons voir les quatre changements principaux :

L’essor du conseil hybride

L’historique de firmes comme “Betterment” ou “Wealthfront”, montre que les investisseurs recherchent un modèle de conseil hybride. Par hybride, on désigne le mélange d’intervention humaine aux conseils automatisés. En 2019, les entreprises cherchent davantage à développer, intégrer et faire évoluer en ce sens. Le paysage actuel voit déjà l'émergence des nouveaux robots qui mûrissent rapidement, avec des acteurs clés prenant des décisions stratégiques, qui contribuent à stimuler cette progression. Par exemple, depuis le lancement de SCPI-8, premier robot advisor des SCPI, Euodia cherchent constamment à renforcer cette intégration de conseils d’experts aux simulateurs d’investissement. Le groupe tisse un lien similaire concernant defiscalisezmoi et ses plans de défiscalisation (Pinel, FCPI, Girardin, investissements forestiers). En début d’année, les conseillers ont optimisé la déclaration fiscale d’une bonne partie de leur clientèle à travers une collecte automatisée (madeclarationfacile.euodia.fr). Un tel développement  est essentiel afin de rendre les offres plus robustes et durables sur le long terme.

À l’échelle mondiale, une grande partie de cette tâche se réalise en interne, en coulisse, au fur et à mesure de la fusion des équipes de direction et des unités opérationnelles privilégiant différentes valeurs et stratégies. De projets simples comme le Roundup de Wealthsimple au plus ambitieux, comme les comptes courants de Robinhood, vous avez à votre disposition une large gamme d’offres hybrides, proposée par des sociétés tentant, presque, le tout pour le tout. Schwab Intelligent Advisory, fraîchement débarquée, est le bel exemple d’une entreprise audacieuse, présentant un savant mélange de technologies humaines et digitales.

La réduction des coûts à tout prix

La réduction des coûts demeure la top priorité en cette année 2019. En effet, le fait de pouvoir évoluer à bas prix requiert un frais de service plus bas. En 2019, on commence à apercevoir une nouvelle tendance en matières d’innovation où les fournisseurs et les entreprises cherchent à concurrencer les nouveaux entrants en termes de prix. Dans un tel contexte, on ne parle pas uniquement d’automatisation de services et de conseils robotisés. Il s’agit d’une véritable transformation avec une digitalisation complète, composée de prises en charge virtuelle et d’options utilitaires.

Le chemin est encore long en matières de réduction des frais de service. Bon nombre de groupes ne se sont pas encore placés compétitivement pour proposer des résultats à grande échelle dans le domaine de la gestion de patrimoine. L’environnement digital produit plus de transparence et nécessite, en conséquence, qu’un tel besoin soit comblé prochainement. Au fur et à mesure qu’ils diminueront les frais, les directeurs réattribueront les fonds libérés dans leurs opérations d’innovation. À ce titre, Ils n’ont pas tout à fait le choix s’ils souhaitent concurrencer les nouvelles boîtes, qui elles, opèrent facilement à moindre coûts et sont plus flexibles. 

 

Le lieu de travail comme un atout à part entière

Le lieu de travail n'est plus considéré comme un marché obsolète, mais plutôt comme une nouvel espace, avec un potentiel inexploité. En effet, la technologie a suffisamment évolué pour assister à l'investissement au delà de l’aspect administratif. De plus en plus de sociétés misent sur le bien-être financier. Il s’agit de privilégier une offre ou un programme élaboré afin d’améliorer la santé financière des employés. On y voit de la valeur ajoutée capable de stimuler la croissance. Dans l’ensemble, beaucoup d’entreprises enclenchent leur phase de modernisation, et les gestionnaires traditionnels cherchent à adapter leur offre afin de concurrencer celle des nouveaux entrants. À titre d’exemple, l’arrivée de Nest Wealth, société digitale en gestion de patrimoine canadienne, avait signalé une nouvelle transition en la matière dans le pays. Comme tendance ainsi, les grands groupes se concentrent clairement sur la performance de leurs employés et développent leur programme en matière de bien-être financier. D’ailleurs, c’est un phénomène qui s’étend au delà de la gestion de patrimoine. 

 

Plus plateforme et moins nouvelles technologies... 

Cette année aura vu une politique moins axée sur les nouvelles technologies et davantage sur l’élaboration d’une plateforme solide. Si la création d’une startup digitale apporte son lot d’excitations, l’année 2019 est plutôt réservée à la phase suivante, c’est à dire, la solidification d’une plateforme. Par plateforme, on désigne un système qui met à disposition de ses utilisateurs des ressources et des outils pour simplifier le travail collaboratif. De nombreux cadres trouvent d’ailleurs cette tâche décourageante. En effet, ils consacrent leur énergie dans la création d’une plateforme de gestion  de patrimoine intelligente et se retrouvent constamment alertés par l’apparition d’une “nouvelle technologie”. En conséquence, de nombreuses entreprises ont du mal à cerner le paysage des nouveaux acteurs et des nouvelles technologies.

Les grands acteurs du secteur ont déjà commencé à reconstruire et à moderniser leurs plateformes de gestion de patrimoine afin de s'adapter à l'évolution du marché. En cette année 2019, ils s’agit de tirer parti de ce travail réalisé, en rendant les plateformes encore plus flexibles et riches en données. Les entreprises prennent conscience que les clients deviennent plus exigeants et qu’à mesure la réglementation se durcit, les opportunités d’interactions avec sa clientèle se réduisent.  Il est donc impératif de convertir le Big Data en de simples unités relatifs à chaque client. Une bonne plate-forme permet cette possibilité parmi tant d'autres, la plupart assistée par l'intelligence artificielle. 

La gestion de patrimoine et ses tendances restent un domaine extensif dont il serait impossible de tout résumer. Les discussions doivent donc s’étendre au delà de ce bout d’opinion, qui reste toutefois une bonne entrée en matière. 

 

Pas de compte ?

Enregistrez-vous