Comment calculer sa retraite ?

29 Jun 2016
PAR NICOLAS PEYCRU

Vous faites probablement partie des 7 actifs sur 10 qui pensent que notre système de retraite n’a pas d’avenir et qu’on doit s’attendre à un changement de train de vie et une baisse de pouvoir d’achat à la fin de la vie active. Pour anticiper ce changement, vous pouvez calculer le montant de votre future pension de retraite et avoir une idée de la baisse de revenu à prévoir pour vos vieux jours.

Calculer sa retraite, un jeu d’enfant ?

Pour parler simplement, le calcul de la retraite pour les salariés, c’est la multiplication de trois données qui indiquent le montant de votre rente annuelle à savoir :

Salaire annuel moyen x Taux x (Durée d’assurance au régime général/ Durée d’assurance maximum prise en compte par le régime général)

La retraite complémentaire dépend de vos cotisations à l’AGIRC/ARRCO.  Si vous n’êtes pas salarié, elle dépend de votre caisse de retraite et des points que vous avez acquis au cours de votre carrière.

La théorie ça va, la pratique, c’est autre chose

Le salaire annuel pris en compte est la moyenne de vos salaires des 25 meilleures années de votre activité. A vous donc de ressortir toutes vos fiches de paie de décembre et de convertir celles d’avant 2001 en Euros et de tenir compte de l’inflation. C’est déjà un peu plus compliqué que la formule de base.

Passons ensuite au taux : le taux dépend de votre durée d’assurance et de l’âge que vous avez au moment de votre départ à la retraite. Le taux plein est de 50% et en fonction des trimestres acquis, peut être « décoté » et descendre jusqu’à 37,5% !

Dernière variable : la durée d’assurance. Selon votre année de naissance, vous devez cotiser un certain nombre de trimestres (entre 150 et 172). Si vous n’atteignez pas le nombre de trimestres nécessaires, votre retraite sera réduite, même si elle est calculée au taux plein (si vous avez atteint l’âge légal par exemple). Vous pouvez dans certains cas obtenir des trimestres de majoration (maternité, maladie…)

Le calcul de la retraite ça peut donc être un vrai casse-tête. L’AGIRC-ARRCO a lancé récemment un simulateur qui calcule une estimation de votre pension de retraite en fonction de votre numéro de Sécurité Sociale, toutefois, prévoyez d’avoir un peu de temps devant vous pour avoir une estimation fiable.

Catherine, future retraitée de 64 ans.

Elle désire prendre sa retraite en janvier 2017, elle aura alors 65 ans et pourra bénéficier d’une pension de retraite à taux plein (50%).

Son salaire moyen sur les 25 dernières années est de 38 720€.

Catherine est née en 1951, elle doit donc justifier de 163 trimestres d’assurance pour avoir une retraite complète. Elle n’en totalise cependant que 160.

Elle a élevé 3 enfants ce qui lui permet d’avoir une majoration de 10% de sa pension.

L’estimation de sa future pension de retraite sera la suivante :

( 38 720 x 50% x 160/163) + 10% = 20 900€ soit 1 741€ par mois hors retraite complémentaire ce qui représente une baisse de revenus de 46%.

Palier à la perte de revenu au moment de la retraite

Si comme Martine, votre retraite approche à vitesse grand V, elle peut sembler encore loin pour certains. Dans tous les cas, il faudra à un moment de votre vie commencer à envisager des solutions pour avoir un complément de revenu. L’assurance-vie représente aujourd’hui une des meilleures solutions d’épargne pour la retraite (fiscalité favorable, multiples supports d’investissement…). L’immobilier, le PERP, le PEA sont d’autres supports également intéressants, le tout est d’être bien conseillé sur votre investissement pour pouvoir profiter de vos vieux jours sans inquiétude.

Auteur – Nicolas Peycru

Pas de compte ?

Enregistrez-vous