Investir dans l’immobilier neuf : quels avantages ?

13 Apr 2017
PAR NICOLAS PEYCRU

 

L’investissement dans la pierre constitue de nos jours un moyen de sécuriser son épargne sur le long terme. Si certains investissent dans l’ancien, d’autres optent pour l’investissement dans le neuf malgré le prix relativement élevé de ce dernier. En effet, plus de 33 000 immeubles neufs ont été mis en vente en 2016, et la construction d’environ 94 000 autres logements a été amorcée la même année (source : indicateurs logement). Réaliser un placement dans l’immobilier neuf propose certes de multiples atouts.

 

Un placement avantageux

L’immobilier neuf a pour point fort de répondre aux normes règlementaires, aussi bien en termes de décence que de consommation énergétique. En effet, il garantit la santé des locataires, ainsi que leur sécurité : bonne résistance aux agressions extérieures et aux intempéries, matériaux de choix sélectionnés pour leur qualité, installations électriques conformes, etc. De même, l’immobilier neuf répond aux objectifs d’économie d’énergie ; il se distingue entre autres pour ses performances en terme d’isolation phonique et thermique. En achetant dans le neuf, le propriétaire se voit donc délesté des charges relatives à la remise aux normes de son bien suite à un diagnostic immobilier avant la mise en location ou la revente.

Par ailleurs, le propriétaire bénéficie de la garantie décennale d’une part, et de la garantie financière d’achèvement d’autre part. Il en est de même pour la garantie biennale qui atteste l’absence de vices cachés sur les installations. La majorité des biens neufs sont également conçus pour accueillir les innovations futures, en anticipation de la norme RT 2020. En outre, la VEFA ou vente en l’état futur d’achèvement permet au futur propriétaire de personnaliser à l’avance la configuration des pièces à vivre afin de les rendre conformes à ses goûts et à ses besoins de confort et de modernité.

Les loyers et la réduction d’impôts

L’emplacement joue un rôle primordial dans la mise en location du bien : situé dans une zone stratégique, celui-ci a plus de chance de générer des revenus locatifs au meilleur prix et dans les meilleurs délais. En cas de contraction d’un emprunt pour l’acquisition de l’immobilier, des revenus locatifs substantiels permettent de couvrir les mensualités de remboursement sur une courte période. Le propriétaire dispose alors de son bien sans avoir à réaliser un effort d’épargne conséquent ; de plus, les loyers peuvent être valorisés au fil des années.

Par ailleurs, en mettant en location l’immobilier neuf, les revenus de l’investisseur ne sont pas fiscalisés. Plusieurs montages fiscaux donnent lieu à une défiscalisation :

  • Le régime Censi-Bouvard monté avec le dispositif fiscal LMNP ou location en meublé non professionnel : il concerne les logements loués meublés avec services, tels que les résidences médicalisées et les résidences pour étudiants. La réduction est de l’ordre de 11% du montant de l’acquisition avec la possibilité de récupérer la TVA de 20%. Ladite réduction s’étale généralement sur une période de 9 ans.
  • Avec la loi Pinel, l’investisseur peut bénéficier d’une réduction fiscale de 12% sur le prix d’acquisition si le bien est loué pendant au moins 6 ans, de 18% si loué pendant 9 ans et de 21% si loué pendant 12 ans. La loi Pinel concerne la location nue.

Dispensée des formalités de réenregistrement à la différence d’un immobilier d’occasion, l’acquisition d’un bien neuf donne aussi lieu à des frais de notaire moindres. De même, le propriétaire peut bénéficier d’une exonération de taxe foncière pendant les 2 premières années. Cette durée peut être prolongée si le logement présente un niveau de performance énergétique élevé.

En outre, il est possible de confier la gestion locative de son immeuble à un gestionnaire, comme dans le cas des résidences avec services, telles que les résidences étudiantes et les résidences médicalisées pour seniors. En acquérant un titre de propriété dans le cadre de l’investissement dans la pierre papier, l’investisseur se voit également délesté des charges liées à la mise en location du bien. Il signe pour cela un bail commercial avec l’opérateur en charge de l’exploitation de l’immobilier et perçoit les dividendes issus des bénéfices réalisés. L’immobilier neuf constitue particulièrement le portefeuille des opérateurs spécialisés dans la commercialisation des produits d’investissement visant un haut rendement annuel, tels que les SCPI de bureaux et d’entreprises.

Pour conclure, les atouts de l’investissement dans l’immobilier neuf sont multiples : se constituer un patrimoine sûr et fiable, compléter les revenus de l’investisseur avec la possibilité de valoriser les loyers, réduire le montant de l’impôt sur les revenus fonciers, transmettre un patrimoine optimisé à ses héritiers.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous