2017 : une bonne année pour investir dans le marché immobilier

14 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

« Happy » de Pharrell Williams semble être la chanson du moment chez les professionnels de l’immobilier (promoteurs, constructeurs, agents et lotisseurs). Selon un sondage Crédit Foncier / CSA réalisé en décembre 2016 auprès de 400 experts, le marché de l’immobilier devrait connaître un regain de forme en 2017. Ils sont aujourd’hui 3 sur 4 à avoir le moral au beau fixe, soit 74 % à être optimistes quant à l’avenir de l’immobilier en France contre 67 % en janvier 2016 et 35 % en 2015. Pourquoi ce vent d’optimisme ? Zoom.

Immobilier : la reprise du marché continue en 2017

Thierry Delesalle, notaire à Paris, précise que le secteur de l’immobilier est dans une phase de rattrapage. En 2016, les ménages ont su mettre à profit la baisse des taux d’intérêt pour emprunter et investir malin dans un logement ; cela devrait continuer en 2017, malgré la stabilité des taux. Entre octobre 2015 et septembre 2016, 838 000 transactions ont été enregistrées sur tout le territoire contre 803 000 pendant la même période en 2014-2015. A fin 2016, les promoteurs annonçaient que les ventes aux particuliers dépassaient les 110 000 unités et les constructeurs de maisons enregistraient 135 000 transactions. En 2 ans, le taux de mobilité des locataires passent de 27,2 % à 33 %. Ces chiffres portent à croire que la reprise continuera en 2017. Cette croissance résulte en une augmentation modérée des prix : 1,1 % pour les loyers, 1,4 % dans l’ancien et 3,4 % dans le neuf.

Les professionnels sont plusieurs à souligner que le marché immobilier à retrouver son attractivité grâce au PTZ (prêt à taux zéro), la loi Pinel et les taux de crédit immobilier. La croissance qui se précise depuis 2016 s’accompagnera en 2017 d’une augmentation modérée des prix : 1,1 % pour les loyers, 1,4 % dans l’ancien et 3,4 % dans le neuf.

Ils sont 66 % des professionnels à tabler sur la stabilité du prix immobilier dans le neuf et 22 % à anticiper l’augmentation du mètre carré.

55 % des sondés affirment que le mètre carré n’augmentera pas dans l’ancien. 26 % pensent que la vente des logements anciens progressera cette année.

La baisse d’activité ne devrait pas être d’actualité en 2017 ; de quoi donner du baume au cœur des professionnels de l’immobilier. Et vous, êtes-vous optimiste quant à un investissement dans la pierre cette année ? Nous vous aidons à faire le bon choix pour investir malin.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous