Investir dans la photo, malin ?

15 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

Art universel, de l’adolescente se prenant en photo dans son miroir la bouche en cœur à Yann Arthus-Bertrand et ses paysages en passant par Charles Ebbets immortalisant des ouvriers New-Yorkais (photo de l’article), la photo est connue de tous et pratiquée de tous. Alors comment l’idée d’investir dans la photo peut-elle faire surface, existe-t-il des photos d’exceptions sur lesquelles il est possible d’investir ? Est-ce réservé aux grosses fortunes ?

Pourquoi investir dans la photo ?

De plus en plus de monde possède un appareil photo plus ou moins sophistiqué, fait de la photo à titre amateur lors de sorties/voyages, ce qui ouvre la sensibilité de cet art au plus grand nombre.

Investir dans la photo permet tout d’abord de diversifier son patrimoine. Un tel investissement dans l’art constitue un placement original, un placement « plaisir », et plus que ça, c’est un investissement dans une valeur refuge. En effet, les investisseurs considèrent la photo comme valeur refuge, grâce notamment à la tendance positive du marché de la photo pour les 2 années précédentes qui a de bons espoirs de perdurer.

Les prix pour une photographie d’art peuvent monter très haut, les plus célèbres peuvent atteindre des sommes allant jusque plusieurs millions de dollars. Cependant il est évidemment possible de trouver pour moins cher. Le collectionneur débutant ne doit pas se précipiter à l’achat, certaines pistes sont à vérifier avant toute transaction. Par exemple; le nombre d’épreuves éditées donnant des indices sur la rareté de l’œuvre sur laquelle nous voulons investir, connaître les différentes techniques utilisées par les artistes et savoir les reconnaître.

Comment investir dans la photo ?

Afin d’investir dans la photo, différents moyens existent.

La galerie d’art, présentant souvent des œuvres de grande notoriété à prix élevés, il existe cependant des galeries alternatives, proposant des photos de jeunes talents, permettant ainsi l’investissement à des collectionneurs plus modestes. Leur avantage: voir et ressentir les œuvres.

L’exposition classique, sur un thème particulier regroupant de nombreuses photos de nombreux artistes de différents horizons.

Dans des ventes aux enchères, souvent pour des œuvres de grande notoriété et qui se vendront à des prix exorbitants. Enchères qui parfois se réalisent sur internet.

Lors de petits salons, ou même directement chez l’artiste.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous