Investir dans une banque en ligne, malin ?

16 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

Au travers de mes surfs sur le net, j’ai encore rencontré des personnes pertinentes dans mon domaine. J’ai débattu avec le webmaster de banque du net, et au vue de ses réponses, j’ai accepté de publier l’article suivant.

Il est difficile de savoir comment investir son argent de manière rationnelle. Et pourtant, c’est la question qui nous trotte dans la tête dès que notre compte courant affiche un solde supérieur à la normale, ne sachant que faire de l’excédent de trésorerie.

Différents placements pour différentes situations

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que la solution universelle n’existe pas, lorsqu’il s’agit de faire fructifier sans risque une certaine somme d’argent. Quand on a trouvé la meilleure banque, il faut trouver ensuite les meilleurs placements.
Il y a en effet plusieurs paramètres qui font que la situation sera différente pour chaque type de personne : le montant à investir, l’âge ainsi que d’autres informations concernant l’investisseur.
Il existe plusieurs types de placement, selon la situation, la durée voulue pour l’investissement ainsi que l’objectif du placement.

L’épargne précaution, pour un avenir sûr

Dans cette situation, les placements les moins risqués, voire même zéro risque sont les mieux adaptés, mais doivent rester complètement disponibles à tout moment, comme le livret bleu ou livret A, le LDD ou livret de développement durable ou encore le livret jeune.

Concernant un projet à court terme

Ici, les placements sûrs sont à privilégier. L’avantage par rapport aux placements de précaution, c’est que l’on peut engager la somme pour un moment, sans y toucher. Mis à part les différents livrets cités pour l’épargne de précaution, l’on peut encore citer le compte à terme, le compte épargne logement, ou encore le Sicav monétaire, etc. Ces placements concernent les projets d’une durée de 6 à 24 mois environ.

Un projet à moyen terme

Dans ce cas, faire fructifier son argent sans risque peut également être un choix (reprendre la totalité de l’offre ci-dessus) et pour les plus courageux, il est possible d’envisager des placements plus risqués et qui sont susceptibles de rapporter davantage. Dans ce cas, plus besoin de carte de crédit gratuite, car les comptes sont gelés pendant un moment.
Pour les projets à moyen terme, c’est-à-dire entre 2 et 5 années, deux cas se présentent, en fonction du profil de l’investisseur.
La première option consiste à miser gros pour des gains plus conséquents. Évidemment, il faut avoir le goût du risque. Pour cela, il y a par exemple le Compte titre, les OPCI ou parts d’obligations civiles de placements immobiliers, ou encore le Plan Epargne Action.
La deuxième option, c’est la stratégie d’assurance qui est conseillée aux personnes n’aimant pas les prises de risque : l’on utilise les formules citées pour les épargnes de précaution, ou sinon choisir le PEL ou plan d’épargne logement.

Concernant un projet à long terme

Les placements bloqués représentent des solutions idéales pour les projets à long terme. Ils rapportent en effet plus de profits, mais comportent des risques conséquents. Et la hauteur des risques que vous prendrez définira celle des profits que vous pourrez faire.
Pour ceux qui se sentent prêts à prendre des risques, il y a plusieurs possibilités : le plan Epargne Action, les parts de SCPI ou encore d’OPCI, les assurances vie multi-supports ou en unité de compte, les comptes titre, etc.
Pour les autres, qui ne veulent pas risquer leurs capitaux, ils peuvent toujours opter pour le PEL, les comptes à terme, ou encore les assurances vie fonds en euros.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous