Investir dans le bois précieux, malin ?

15 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

Le bois précieux est une matière utilisée en ébénisterie, lutherie, marqueterie, sculpture sous forme de bois massif, feuillets ou bois de placage. La valeur de ces bois dépend de la caractéristique selon l’époque, la rareté et le prix de vente. Certains bois, comme le bois de rose, le palissandre, le teck et biens d’autres, sont adaptés pour des travaux comme l’ébénisterie, la décoration ou l’ornement. On trouve des bois précieux dans la plus part des pays du monde, notamment en Asie, en Amériques, en Afrique et en Europe.

Les vertus de ces bois sont très diverses. On les retrouve notamment dans le mobilier pour leur qualité esthétique. Certains ont des particularités très spécifiques comme la texture, la couleur, le type de travaux qu’on peut faire lors de la découpe et sa durée dans le temps, ce qui explique les prix plus important pour ce type de bois. Lors de la neuvième édition de vente de bois précieux en Suisse, 465,60 mètre cube de bois précieux en provenance des forêts publiques et privées de l’ensemble du canton de Neuchâtel donnait une idée précise du marché en pour ces deux dernières années. En effet, pour les 17 essences réunies, le prix moyen est de 352 euros par mètre cube. Une hausse globale qui montre que le marché du bois est toujours attractif pour les pays européens (Allemagne, France, Italie). Le bois est une matière en vogue.

Cependant, le marché de bois précieux à sa part sombre car le marché illicite s’accroit progressivement. Rien qu’à Madagascar, l’exportation illégale du bois précieux s’élevait à 460 000 $ par jour selon le rapport de Global Witness et l’EIA (Environmental Investigation Agency). Ces bois alimentaient et alimentent toujours des pays comme la Chine et les Etats-Unis, ainsi que les pays d’Europe. Généralement les bois les plus exportés sont le bois de rose, le palissandre et l’ébène dont le bois sert à fabriquer du mobilier et des instruments de musique. Cet engouement pour les bois précieux a décimé les quelques dernières forêts précieuses de Madagascar. Les pays les plus touchés par l’exportation illicite de ces matières premières essaient de mettre en place des stratégies pour réguler ce phénomène, mais ils n’arrivent pas à tout contrôler car les exportateurs trouvent différents moyens pour contourner la loi.

Les bois précieux correspondent à un marché étroit. Le nombre d’actifs étant faible, cela impacte les prix qui sont donc volatils. Il y a également des risques d’illiquidités pour les investisseurs. De ce fait, les transactions doivent donc faire l’objet d’ordres d’achat ou de vente à prix fixe. Si vous découvrez ce type de marché, il peut être intéressant de vous faire conseiller. Il vous sera ainsi possible d’avoir une meilleure vue du marché, et vous pourrez investir sans trop de risques. Donc si vous voulez investir dans le bois précieux, soyez malin et évaluez le marché.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous