Épargne-retraite, malin ?

15 Nov 2018
PAR NICOLAS PEYCRU

La nouvelle étude de Deloitte démontre que les français se préoccupent de plus en plus de leur retraite en épargnant plus dans ce sens. Sur une enquête menée auprès de 4.000 répondants (actifs et retraités), il y aurait 55% qui estiment que le système de retraite français va se diriger vers une retraite individualisée. En amont, les français compteront sur leur investissement personnel pour subvenir à leur retraite au lieu que de compter sur le système actuel basé sur la solidarité intergénérationnelle. Pour contrer cette transition, 60% des répondent optent pour rendre obligatoire l’adhésion et la participation à une retraite.

L’épargne-retraite

L’épargne-retraite pourrait être une solution pour les Français auxquels manquera 31 % de revenus pour répondre à leurs besoins financiers une fois à la retraite. De plus, 50 % de ceux qui sont à la retraite se disent insatisfaits du montant versé au titre des régimes obligatoires. Le sondage indique que l’épargne-retraite serait une option viable pour les 60 % Français qui veulent éviter une augmentation de l’âge de départ à la retraite. L’autre mesure envisagée par les sondeurs serait d’augmenter les cotisations. Dans cette logique, 32% des actifs sont prêts à faire cet effort, alors que 41% des retraités sont du même avis.

Les plans d’épargnes

Pour pallier cette peur de manquer de moyens à l’âge de la retraite, de plus en plus d’actifs investissent dans des épargnes financières individuelles telles que les assurance-vie, PEL, l’immobilier et bien d’autres. La retraite est le motif principal des investissements en France. Ce qui fait qu’un actif sur deux épargne de manière plus ou moins régulière pour sa retraite.

Pour avoir une meilleur épargne-retraite, l’étude préconise une meilleure éducation, un accompagnement et plus d’information pour ceux qui veulent épargner pour leur retraite. On estime que l’indice d’éducation financière des actifs français est de 3,9 sur 8 ce qui démontre que les épargnants ne sont pas préparés efficacement à la retraite. Le besoin d’aide se fait sentir pour les retraites. Leur capacité à préparer leur retraite et à gérer leur épargne pourra avoir un impact direct sur leur âge de départ à la retraite et sur les conditions de cette dernière. Collectivement, une meilleure compréhension et connaissance de l’épargne peut avoir des effets bénéfiques pour favoriser un départ à la retraite suffisamment tôt et favoriser ainsi l’arrivée des jeunes sur le marché du travail, tout en préservant les retraités de tout appauvrissement lorsqu’ils cessent de travailler. Donc soyez malin et pensez à l’épargne-retraite.

Pas de compte ?

Enregistrez-vous