Par Nicolas // Actifs tangibles, Art, Placements financiers, Vin

Le top des placements atypiques en 2018

Laisser un commentaire

placements atypiques 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le choix d’effectuer des placements atypiques est très risqué. C’est une opération délicate, qui nécessite énormément de préparation et surtout de l’audace ! Néanmoins, une bonne réalisation rapporte beaucoup sur le plan fiscal et financier. C’est même inévitable dans la constitution de grosses fortunes !

Le contexte financier actuel s’y prête bien également. En effet, avec un taux du livret A des plus décevants et des fonds euros pas terribles, les investisseurs ne sont plus aussi confiants quand il s’agit d’emprunter les sentiers connus.

Ci-dessous donc, une liste de placements atypiques à fort potentiel en cette année 2018. Peu populaires auprès de la majorité des épargnants, qui les jugent inabordables, ils sont pourtant très utilisés par les plus riches. Le point saillant étant qu’ils sont, à partir de quelques milliers d’euros seulement, accessibles au plus modeste des investisseurs !

 

Placements atypiques : le vin

La crise de 2008 avait soufflé un vent de panique chez beaucoup d’investisseurs. Comme impact, nous avons depuis vu l’émergence du vin comme un placement refuge au même titre que l’immobilier ou l’or. Des chiffres assez impressionnants ressortent chaque année. Ainsi, tandis que le CAC 40 perdait de sa valeur, -22% pendant cette décennie, l’indice Winedex 100 du site Idealwine (site d’enchères concernant les vins de Bordeaux, Rhône et Bourgogne) augmentait, lui, de 124%.

Les rendements enregistrés peuvent varier de 1,5% à 3%. Ils peuvent même doubler si le paiement s’effectue en bouteilles. Effectivement, le prix croît avec le temps, expliquant la plus-value potentielle conséquente. En outre, les terres prisées se valorisent assez rapidement. La valeur d’un hectare peut grimper de près de 40% dépendant de la région.

Néanmoins, il faut faire très attention ! Le vin demeure avant tout un placement plaisir. C’est donc la prérogative des amateurs de bon vin. Ce placement atypique nécessite après tout un certain niveau d’expertise.  À voir, mon investissement personnel avec Patriwine pour avoir une meilleur idée. 

 

Placements atypiques : l’art contemporain

Selon un rapport de Hiscox, 79% des acquisitions d’oeuvres d’art en ligne ne dépassent pas la barre des 5000 euros. Et ce n’est pas de la racaille non plus ! Nous parlons ici de céramiques de Picasso, de parchemins, etc.

Le marché reste très dynamique. Après des années 2015 et 2016 très décevantes (-20% en 2016), les derniers chiffres d’Artprice démontrent un bond de 20% en termes de ventes comptant pour l’année 2017. Tous les segments sont concernés. Cela inclut les oeuvres de plus de 500 000 dollars à celles s’évaluant à moins de 1000. Les ventes aux enchères sont constituées à 50% d’oeuvres de moins de 1200 euros. Le marché élitiste (supérieur à 100 000 euros) ne représentent lui que 3% des transactions globales. Parmis les oeuvres les plus échangées entre 1000 et 5000 euros, nous identifions des sculptures, des photographies, des peintures ainsi que beaucoup d’aquarelles !

 

Placements atypiques : les PME 

Les petites et moyennes entreprises (PME) ont démontré qu’elles étaient plus compétitives que leurs grandes soeurs (GE, ETI) dans la durée et ce particulièrement en temps de crise. Sur les cinq dernières années, les PME cotées présentent une croissance de près de 84% contre 28,6% pour le panel du CAC 40. Des chiffres encourageants et qui compensent grandement un rendement légèrement inférieur aux GE et PME : 2,20% contre 3,30% en moyenne.

 

Placements atypiques : les forêts 

Le placement dans les forêts reste très confidentiel et régional. En effet, seulement 1% de la forêt française est vendue annuellement. Néanmoins, il est très accessible. La valeur d’un hectare tourne en moyenne autour des 4000 euros. En termes de rendement, nous notons un potentiel de 4% par an. Les risques de pertes sont liés à la météo, aux incendies ou aux maladies. Un placement dans les forêts vous permet surtout de bénéficier d’une défiscalisation intéressante. On parle ici d’un allègement fiscal de l’impôt sur le revenu (IR) et d’une potentielle déduction de 75% sur l’IFI. Vous aurez finalement  droit à un crédit d’impôt. C’est représentatif de 25% de la somme des travaux forestiers que vous aurez réalisé.

 

Placements atypiques : les terres agricoles

Les terres agricoles sont considérées comme l’un des placements refuges de choix. En effet, leur valeur augmente au fil des années en raison d’une demande globale qui ne cesse de croître par rapport aux produits agricoles. L’investissement étranger est très dynamique également. La cause principale : un prix moyen inférieur à celui des pays voisins. Il était de 5990 euros en 2017. Les plus-values anticipées paraissent du coup très alléchantes sur le long terme. Côté rendement annuel, tout dépendra de l’exploitation concernée. Il varie de 1 à 4% pour les exploitations céréalières. Sur le plan de la fiscalité, vous serez imposé sous le régime des revenus fonciers. Sous certaines conditions, les propriétaires bailleurs peuvent même bénéficier d’un allègement partiel de 25% concernant les droits de donations et de succession. Pour cela, ils doivent détenir les terres pendant au moins deux ans. Le bail de location doit être supérieur à 18 ans, et les héritiers doivent conserver la propriété pendant au moins 5 ans.  

 

Mon investissement en vin Mon investissement en scpi Mon investissement en stootie
Je me nomme Nicolas Peycru. J'ai la trentaine. Après un magistère de Finance à Paris Dauphine et MBA à la Washington University, j'ai commencé ma vie active dans le conseil en stratégie. Par la suite, je suis retourné à mes premiers amours en devenant conseiller en gestion de patrimoine, puis j'ai créé avec 2 associés mon propre cabinet Euodia Finance. Mon quotidien se résume donc à trouver des solutions d'investissements pertinentes pour mes clients. J'ai voulu au travers de ce blog mettre en avant des idées d'investissements originales (vin, containers, forêt, Floride…) ainsi qu'un bilan de mes propres investissements. Par ailleurs, je propose un bilan patrimonial gratuit et personnalisé à l'ensemble de mes lecteurs.
Google Plus    Twitter