Par Nicolas // Vin

Investir dans l’or rouge, malin ?

Laisser un commentaire

investir dans l'or rougeLorsque l’on cherche à investir ses économies, le placement dans le vin n’est pas forcément le premier qui vient à l’esprit. Et pourtant : depuis quelques années, investir dans l’or rouge se démocratise. Petit à petit, le placement dans le vin n’a plus été réservé uniquement à des connaisseurs. Il s’adresse aujourd’hui à tous types d’investisseurs souhaitant diversifier leurs investissements.

Investir dans l’or rouge

Les plus grands domaines français sont regroupés sous l’indice Liv-ex 100. Depuis 5 ans, cet indice a gagné 47% malgré une année 2012 moyenne. La comparaison avec le CAC 40 est très intéressante pour les potentiels investisseurs dans le vin : durant la même période, l’indice boursier français a perdu 35%. On constate donc que le marché du vin a superbement ignoré la crise économique et financière qui s’est abattue sur la France. Le marché du vin attire de multiples investisseurs. Les investisseurs traditionnels français sont toujours légion, mais ils ont vu arriver en force les investisseurs chinois.

Comment investir dans le vin ?

Le moyen d’entrée le plus classique s’effectue grâce à des investissements collectifs par le biais de GVF, qui sont des sociétés civiles immobilières collectant des fonds auprès d’épargnants potentiels, avant de les investir dans des domaines. Pour investir dans un GVF, il faut au minimum apporter 10 000 euros. Ce tarif tend d’ailleurs à augmenter. Si ces GVF sont relativement ouvertes, elles nécessitent une connaissance du vin, ainsi que du temps pour s’en occuper. Ce n’est pas le cas des fonds d’investissement du vin, qui, moyennant un ticket d’entrée plus élevé (environ 30 000 euros), s’occupent de tout.

Avantages d’un investissement dans l’or rouge

Investir dans le vin présente différents avantages. Le premier se situe dans la diversification du portefeuille des investisseurs. En comparant les évolutions des indices sur le vin avec l’évolution des indices boursiers, on constate que la corrélation entre les deux est quasiment inexistante. Le marché du vin peut connaître des crises, mais celles-ci sont absolument indépendantes des crises financières.

De plus, les placements dans le vin bénéficient d’une fiscalité bien plus avantageuse que les placements financiers.

Enfin, le vin est un placement plaisir qui conviendra particulièrement à tous les aficionados de l’or rouge. En effet, quoi de plus plaisant que de faire fructifier son capital tout en s’adonnant à sa passion ?

Le marché du vin a échappé à la crise et en a profité pour se démocratiser. Pour l’heure, tous les feux sont au vert et devraient le rester pendant de longues années. J’en ai même profité pour réaliser mon premier investissement dans le vin : voir cet article.

 Auteur – Nicolas Peycru

Investir dans l'or rouge, malin ?

Mon investissement en vin Mon investissement en scpi Mon investissement en stootie
Je me nomme Nicolas Peycru. J'ai la trentaine. Après un magistère de Finance à Paris Dauphine et MBA à la Washington University, j'ai commencé ma vie active dans le conseil en stratégie. Par la suite, je suis retourné à mes premiers amours en devenant conseiller en gestion de patrimoine, puis j'ai créé avec 2 associés mon propre cabinet Euodia Finance. Mon quotidien se résume donc à trouver des solutions d'investissements pertinentes pour mes clients. J'ai voulu au travers de ce blog mettre en avant des idées d'investissements originales (vin, containers, forêt, Floride…) ainsi qu'un bilan de mes propres investissements. Par ailleurs, je propose un bilan patrimonial gratuit et personnalisé à l'ensemble de mes lecteurs.
Google Plus    Twitter